Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
04 67 54 50 80 (La Grande Motte) - 04 67 34 07 96 ( Jacou) contact@csmi34.fr

Vous vous reposiez et vous avez été victime de ce qui semble être une insolation à la Grande Motte ? Pas de panique, nous vous expliquons les signes.

Effets de la chaleur : insolation, coup de chaleur, coup de soleil

En période estivale, surtout en bord de mer comme à La Grande Motte, Carnon ou le Grau du Roi, le soleil est un plaisir, mais il peut aussi être nocif.

En effet, deux types de problèmes peuvent nécessiter la consultation d’un médecin en urgence : le coup de chaleur ou le coup de soleil.

Le coup de chaleur : un problème de thermorégulation :

Lors d’un effort ou si on reste longtemps au soleil, il y a un risque d’augmentation de la température corporelle, ce qui correspond à une insolation (stade initial) voire un coup de chaleur (stade avancé de l’insolation, parfois mortelle).

Outre le manque d’hydratation régulière, les conditions d’environnement (température extérieure et humidité de l’air qui empêche la transpiration), de l’effort (match de volley ou de football sur la plage) et personnels (sensibilité personnelle et prise de certains médicaments ou drogues) peuvent favoriser la survenue d’un coup de chaleur.

Les premiers signes doivent alerter d’une insolation : céphalées, fatigue, sueurs intenses, frissons.

Vomissements, troubles du comportement, convulsions, perte de connaissance, sont des signes de gravité.

Ainsi, il faut immédiatement consulter et juger de la gravité avec un examen médical, voire une prise de sang (mettant en évidence une déshydratation ou une souffrance d’un organe interne).

Le traitement consiste surtout en un refroidissement rapide (y compris par perfusion de sérum refroidi) et une réhydratation.

Aussi, une insolation à la Grande Motte ou sur une autre plage doit être prise au sérieux. Le Centre Médical de Soins Immédiats (CMSI La Grande Motte) a la possibilité de prendre en charge ce genre de pathologie urgente, avec son équipe mixte médecin / infirmier.

Coup de soleil : une brûlure de la peau :

Le soleil peut brûler la peau. Selon la profondeur (épiderme, derme, hypoderme), ces brûlures peuvent être graves et entrainer des complications sévères (cicatrisation, surinfection…). Elles sont surtout source de désagrément et empêchent de profiter de la plage.

C’est pourquoi la prévention est essentielle, surtout chez les enfants : crème solaire régulière, bob ou casquette, tee-shirt, éviter le soleil aux heures les plus chaudes (11H-16H), parasol…

Au CMSI, tout type de coup de soleil peut être pris en charge : de la brûlure superficielle localisée (pommade hydratante et cicatrisante), à la brûlure profonde avec cloques et douleur intense (pansements spécialisés).

Une surveillance peut être proposé avec la réfection des pansements par une infirmière.

En apprendre davantage sur l’insolation

Nous contacter